Risques liés à la possession et à l’utilisation au quotidien de smartphones

Risques liés à la possession et à l'utilisation au quotidien de smartphones

Aujourd’hui, posséder un smartphone est devenu presque indispensable au quotidien, pour toutes sortes de tâches. Nombre d’entre nous y mettent des informations indispensables et quand un problème arrive, on se trouve vite perdu. La souscription d’une assurance affinitaire pour les mobiles peut vite être indispensable pour utiliser son smartphone en toute sérénité.

Casser ou abîmer son smartphone

Auparavant solides en raison de leur utilisation assez sommaire, les téléphones sont aujourd’hui devenus de petits ordinateurs miniatures et leur esthétique est de plus en plus fragile. Même avec toutes les protections physiques indispensables, vous n’êtes pas à l’abri de dégradations accidentelles sur votre téléphone : écran fissuré, oxydation, grosses rayures… Dans les cas les plus importants, ces dégradations empêchent une utilisation fonctionnelle du smartphone et il devient indispensable de le réparer ou de l’échanger.

La souscription d’une assurance affinitaire comme celles proposées par SFAM Assurances permet de vous prémunir contre tout problème accidentel lié à l’utilisation quotidienne de votre téléphone.

Les garanties offertes par sfam assurances vous permettent d’être plus serein et de bénéficier d’une prise en charge complète dans la limite des termes prévus dans votre contrat. En fonction de votre utilisation, il est conseillé de se tourner vers la formule la plus adaptée à la situation : vous pouvez contacter un conseiller sur le compte Twitter SFAM pour en savoir plus sur les différentes offres.

Vol de smartphone : un problème de plus en plus commun

De plus en plus de smartphones sont de véritables bijoux de technologie et peuvent attirer les convoitises de certains. Parmi les plaintes les plus courantes enregistrées, le vol de smartphones occupe une place de choix et la plupart des utilisateurs se sont déjà retrouvés face à un tel problème. Si vous n’avez pas d’assurance, vous ne pouvez rien faire pour récupérer vos données ou demander un nouveau téléphone neuf pour remplacer celui qui vous a été dérobé.

Souscrire à une assurance complémentaire contre le vol permet de vous prémunir et d’être pris en charge très rapidement après le délit dont vous avez été victime. Attention toutefois, la plupart des offres basiques ne proposent une prise en charge que pour les cas de vol caractérisé, autrement dit les vols suite à une menace, une contrainte physique ou une agression.

Pour être couvert contre le vol à l’arraché ou les vols suite à une négligence, mieux vaut se tourner vers des formules plus adaptées : vous pouvez contacter SFAM sur Twitter pour trouver celle qui vous convient le plus.

Peut-on aussi assurer les accessoires ?

De plus en plus de smartphones sont vendus avec des accessoires qui permettent d’en décupler les utilisations. Comme les téléphones, ces objets peuvent parfois être de véritables outils technologiques et rencontrer les mêmes problèmes que votre smartphone. Il est tout à fait possible d’assurer les accessoires contre toutes les contraintes que vous rencontrez lors de leur utilisation au quotidien. Toutefois, les formules classiques ne proposent pas d’emblée cette possibilité : vous pouvez notamment le vérifier en lisant les tweets SFAM.

Pour bénéficier d’une protection pour tous vos accessoires mobile et multimédia, il faut impérativement souscrire aux options proposées par SFAM. Vous pouvez obtenir plus de renseignements en vous adressant à un conseiller. Ce dernier saura vous proposer la meilleure solution pour tous vos appareils multimédia et vous permettra de bénéficier d’une couverture avantageuse en fonction de l’utilisation de votre smartphone.

Si vous êtes victime d’un vol ou que votre smartphone est cassé ou oxydé et que vous rencontrez des problèmes avec la prise en charge par l’assurance, vous pouvez contacter l’assureur via un formulaire de contact sur leur site. Une solution plus efficace consiste généralement à laisser un message sur les réseaux sociaux pour faire part de votre problème : les conseillers sont souvent très réactifs à de telles demandes. Vous pouvez consulter SFAM tweets pour trouver une réponse possible à votre problème ou envoyer un message directement à l’assureur via les réseaux. Vous devriez être pris en charge dans un délai très court.